Le syndrome de l’imposteur

Blogue

Si tu penses avoir le syndrome de l’imposteur, c’est que tu n’en es pas une. Découvre pourquoi dans cet article.

J’en ai été victime… et je le suis encore parfois!

Mais je travaille sur moi et, tranquillement, il prend de moins en moins de place.

Tu sais, ce petit pernicieux qui te chuchote dans le creux de l’oreille :

T’es qui toi pour enseigner ça?

Non, mais qui va vouloir écouter ce que tu as à dire?

Es-tu vraiment assez?

Il y a des gens qui en connaissent tellement plus que toi…

Tu ferais peut-être mieux de retourner dans ton cubicule beige et ton 9à5. C’est tellement plus safe!

Ce petit pernicieux s’appelle : syndrome de l’imposteur.

Peut-être l’as-tu vu passer par chez-toi?

Son seul et unique but à ce cher syndrome de l’imposteur est de te faire douter de toi et t’empêcher de passer à l’action. Par peur de déplaire, peur du regard des autres, peur de l’échec…

Il te fait croire que tu n’es peut-être pas assez bonne, pas assez prête, pas assez connaissante… Bref, tu vois le pattern.

Been there, done that!

Tu veux savoir comment s’est manifesté le syndrome de l’imposteur chez moi?

En investissant (beaucoup trop!) dans des formations ou du coaching. Dont certaines dorment encore à quelque part sur mon ordinateur…

En me formant, encore et encore, je pensais qu’un jour, j’allais être capable d’affirmer haut et fort que je suis une experte dans le domaine parce que je connaissais TOUT. Turns out que ça n’arrivera jamais. On n’a jamais fini d’apprendre. Et c’est d’autant plus vrai dans l’univers dans lequel j’évolue : le marketing web. Alors je t’annonce officiellement que je ne suis pas une experte, mais je te promets que je suis ben bonne (hihi!).

Ou encore en procrastinant, en me comparant, en doutant… Puis, un jour, j’ai décidé que c’en était assez et que si je voulais atteindre mes buts, il fallait bien que je passe à l’action.

Alors me voilà aujourd’hui en t’écrivant un article sur le syndrome de l’imposteur. En fait, j’avais juste envie de te partager mes trouvailles et mes stratégies à moi pour le kicker out quand il se pointe le bout du nez.

Qui sait, peut-être que toi aussi tu souhaites secrètement lancer ton entreprise, une formation en ligne, ou quelque projet que ce soit et que tu doutes de toi…

Leçon #1 : Se poser la question, c’est y répondre

Tu sais que le seul fait que tu te poses la question prouve que tu n’es PAS une imposteur (en plus, ce mot n’existe même pas au féminin, ça veut tout dire 😉). Oui, des faux experts, ça existe. Mais ceux-là, crois-moi, ils n’ont pas du tout le syndrome de l’imposteur.

Je dois donner le crédit à Alexe Martel qui m’a fait découvrir l’effet Dunning-Kruger. Grosso modo, c’est un biais cognitif qui veut que plus on est compétent dans un domaine, moins on a confiance en soi. L’inverse est aussi vrai : moins on connaît un sujet, plus on a confiance. Troublant, n’est-ce pas? Je t’invite à aller écouter l’épisode de podcast d’Alexe si le sujet t’intéresse.

Quoi qu’il en soit, il y aura toujours des personnes qui en connaîtront plus que toi sur ton sujet, et d’autres qui en connaîtront moins. Tu n’as pas besoin d’avoir 10 ans d’expérience ou 1 000 clients qui ont atteint des résultats extraordinaires grâce à toi pour avoir la légitimité de partager ton expertise.

Bien entendu, la clientèle que tu cibles, la façon de promouvoir ton offre ainsi que tes prix devront être le reflet de ton expertise, de tes succès, etc. Mais à part ça, je te dirais Fonce!

Leçon #2 : Done is better than perfect

Il faut arrêter d’attendre que tout soit parfait. À force de toujours viser la perfection, on ne fait jamais rien, on stagne, on n’atteint rien.

C’est en passant à l’action, même si c’est imparfait, qu’on progresse vers l’atteinte de notre but. Il y a toujours de la place pour évoluer et s’améliorer, mais pour ça, il faut sortir de la zone « c’pas encore assez bon » et passer à l’action.

Commence. Fais quelque chose. Passe à l’action. Et tu t’amélioreras en cours de route.

Quand je tergiverse trop avant de peser « Envoyer » sur un courriel ou « Publier » sur un post, je me dis 1-2-3-GO et je le fais, point final.

Si je fais une erreur, y’a rien qui ne se corrige pas.

Je ne sauve pas des vies. Je fais du marketing.

Leçon #3 : Se créer un dossier de réussites et de compliments

La nature humaine est parfois bien mal faite… On a trop souvent tendance à oublier nos bons coups et à se remémorer, encore et encore, nos moins bons coups. Pour contrecarrer cette tendance, je t’invite à te créer un petit dossier (papier ou sur ordinateur) dans lequel tu classeras toutes tes réussites, tes accomplissements, et surtout, les commentaires positifs que tu as reçu de la part de clients ou de collègues.

Quand ledit syndrome se pointera le bout du nez, un petit tour dans ce dossier pourrait bien suffire à le chasser pour un bon moment.

Honnêtement, je ne sais pas si on peut parvenir un jour à se débarrasser complètement du syndrome de l’imposteur. Mais je crois cependant qu’on peut apprendre à le reconnaître, et surtout, à le démanteler.

C’était un article un peu plus psycho-pop aujourd’hui. Mais j’avais vraiment envie de te parler de ça parce que je sais que le syndrome de l’imposteur peut réellement se mettre au travers de ton succès.

Si tu n’arrêtes pas le syndrome de l’imposteur, c’est lui qui va t’arrêter.

Salut! Moi, c’est Karine.

Je suis stratège en marketing et je veux t’aider à lancer ta formation ou ton programme en ligne pour avoir plus d’impact, plus de revenus, plus de liberté.

Man holding ipad in office

Guide gratuit

Découvre les grandes étapes pour faire de ton prochain lancement un succès!

Tu pourrais également aimer...

Pourquoi remercier ceux qui quittent ta liste

Les désabonnements sont la hantise de bien des gens qui font du marketing par courriel. Et si je te disais que c'est plutôt une bonne chose?

La séquence de bienvenue

Dans cet article, je t’explique l’importance d’avoir une séquence de bienvenue et, surtout, quoi dire dans ces courriels.

Guide complet pour lancer ton produit numérique

À quelle adresse puis-je t’envoyer ton guide gratuit?

Inscription à la liste d'attente

Si tu penses lancer ta propre formation ou ton programme en ligne au cours de la prochaine année, ma formation « Lancement à succès » sera ton meilleur allié.

Laisse-moi ton nom et ton courriel pour que je puisse te contacter en primeur lorsque ma formation sera disponible.